top of page

Mon chien « zigne ». Pourquoi ? Et que faire ?



Votre chien zigne ? Vous êtes définitivement un mauvais propriétaire et n’avez pas su enseigner à votre chien le savoir-vivre ! ... NOUS BLAGUONS ! Au contraire, votre chien ne manque pas de savoir-vivre ! Chevaucher est un comportement normal même s’il est malaisant. Voilà donc un billet de blogue signé Ô Poils, entreprise spécialisée en éducation canine, afin de vous révéler tout ce qu'il y a à savoir de ce comportement !


Chevauchement et domination


Le lien entre le chevauchement et le désir de domination du chien n’est rien de plus qu’un mythe. Pensez-y ! Il peut arriver que femelles et mâles éprouvent le besoin de chevaucher (eh oui, parfois les femelles chevauchent, même si c'est peu fréquent), mais c'est un comportement tout à fait normal. Il s'agit simplement d'un dysfonctionnement de la communication entre les chiens. Alors, si le chevauchement n’a rien à voir avec la domination, avec quoi a-t-il à voir ?


Le besoin sexuel chez les chiens


Nous ne vous apprendrons rien en vous disant que tous êtres vivants ont des besoins sexuels. Le chevauchement pour votre chien est, au même titre que la masturbation chez l’humain, sain ! Il est toutefois préférable de diriger son besoin vers des accessoires sur lesquels il est permis de le faire (son coussin, sa peluche, sa couverture), car votre jambe, la jambe de votre invité ou votre mobilier, ne sont pas les « accessoires » idéals. Donc, si votre chien assouvit un besoin personnel, abstenez-vous d’intervenir. Si vous êtes mal à l’aise avec son comportement, changez de pièce ou changez votre chien de pièce (avec son accessoire). Toutefois, si ce comportement prend des proportions exagérées, voyez à faire stériliser votre chien. La stérilisation ne fait pas disparaître le comportement, mais il le diminue de façon significative.


  • Je veux ton attention !


Eh oui ! Votre chien peut chevaucher votre jambe simplement pour vous quémander un peu d’attention ! Et ça fonctionne plutôt bien, car il a vite compris que ce comportement vous fait réagir (même si c’est de façon négative). Donc au lieu de lui donner de l’attention, même en le punissant, en le repoussant ou en lui criant après, optez plutôt pour l’ignorance. Levez-vous calmement, sans regarder votre chien et ignorez-le tout simplement ! Changez de pièce au besoin. De cette façon, vous lui démontrez que ce n’est pas avec ce comportement qu’il peut obtenir votre attention et éventuellement, il cessera.


  • Je joue !


Il est fréquent d’observer le chevauchement lors de périodes de jeu entre chiens, car le jeu permet de reproduire des comportements normaux tels que la chasse, le combat et aussi la reproduction. Il est facile d’observer le chevauchement de jeu puisqu’il est court et en alternance avec d’autres postures de jeu ou d’interaction. Nul besoin d’intervenir à moins que vous observiez que l’autre chien n’apprécie guère. Vous pourrez alors rappeler votre chien afin qu’il se calme. Une fois apaisé, il pourra retourner jouer avec son copain canin. Votre rôle en tant que leader pour votre chien est d’être à l’affût de ses signaux, mais aussi de ceux des autres chiens pour éviter, entre autres, les morsures.


  • Je suis stressé !


Si l’humain le fait pour se calmer, le chien aussi. À la différence du chien, l’humain va se retirer dans son intimité, mais tout comme l’humain, si le comportement devient essentiel pour se calmer, il est alors important de découvrir la source du stress afin de ne pas créer un comportement problématique. Il pourrait être possible d’observer ce comportement lorsque vous recevez beaucoup de gens à la maison, lorsque votre chien est en présence de plusieurs chiens, lorsque vous le punissez, etc. Cela voudra dire que votre chien est inconfortable et qu’il tente, maladroitement, de s’apaiser. Vous saurez alors en bon leader faire ce qu’il faut pour votre chien, que ce soit de le retirer de l’endroit où il y a trop de gens ou de chiens, de l’ignorer ou de lui apprendre plutôt que de le punir ou de lui proposer une autre activité pour s’apaiser comme des jouets masticatoires (lire notre billet de blogue : Pourquoi un bol interactif pour votre chien au lieu d’un simple bol à nourriture ?).


Voilà qui fait le tour du sujet ! Si toutefois vous avez besoin d’aide pour déterminer quelle est la source de stress de votre chien à votre domicile qui le conduit à « zigner », n’hésitez pas à nous contacter et ce sera avec plaisir que nous nous déplacerons, à votre domicile, pour une consultation à domicile afin d’observer votre chien dans le contexte dans lequel le comportement se produit. Ô Poils, pour de meilleurs rapports humains/canins !

82 vues0 commentaire
bottom of page